Body Work, une bombe de l’enfer signée Jensen Interceptor

Body Work, une bombe de l’enfer signée Jensen Interceptor

with Pas de commentaire

En ces temps où tout va très vite et où chaque jour voit naître un nouvel artiste, nous étions quelque peu (voir carrément) passés à côté de ce titre et de son clip. Bah on n’aurait pas dû.

Sorti mi-février chez Space Factory (label de David Carretta), l’EP Body Work réunit 4 titres aux grooves et tempos différents mais toujours teintés d’une ambiance bien lourde.
Après une poignée de maxis depuis 2012, Jensen Interceptor concocte sur «Body Work» une techno dark mais groovy, rappelant The Hacker ou les sets d’Ivan Smagghe.
Ajoutez pour le clip des images de THX 1138, premier long métrage de George Lucas, et vous obtenez la vidéo dantesque à voir juste en bas.

Oui, ça envoie.

 

L’EP Body Work (Space Factory) est disponible en digital.