Buey

 

C’est au début des années 2000 que la fête commence… Il découvre le milieu de la free party avec sa bande de potes et accroche aussitôt. Autant à la musique hypnotique et entraînante qu’au mouvement underground de l’époque.

Pendant plusieurs années, il roule sa bosse aussi bien sur les free party « champêtres » que sur les teknivals. Après avoir été spectateur, il décide de devenir lui aussi acteur. Il se met ainsi à « bidouiller » du potard sur une première boîte à rythme « Korg ».

Au fil des rencontres et avec ses amis de toujours, ils décident de monter un Sound System. Tous ensemble, ils investissent et fabriquent leur premier mur de son, 100% artisanal ! C’est ainsi que voit le jour « Just’1 Bruit Doux » (J1BD), en 2008. Avec son sound system, il organise des free party et Buey débute le mix. Au départ il se tourne vers la hardtek.

Les années passent, il participe toujours à de nombreuses soirées et continue d’en organiser. Et finalement, il se met à mixer une musique au bpm plus lent mais toujours aussi percutante, de la minimal. Il affectionne plus particulièrement Paul Kalkbrenner, Lowkey et Kardinal, Popof…

En 2011, il débute la M.A.O. (Musique Assisté par Ordinateur) sur Ableton. Il bidouille ainsi ses premiers morceaux.

En 2012, avec son « acolyte sonore » Ludo J1BD, et trois autres sound system vendéen (DTK, Potardtek et TPT), ils participent à la production d’un vinyle 100% ventre à choux : la galette de mogette 01. Aujourd’hui, plutôt tourné vers les soirées « légales » mais toujours acteur du milieu underground, il aime  faire partager sa passion auprès de tous.

Il rejoint, en 2013, l’association Elektrokute. Il en est aujourd’hui le trésorier.


Le morceau White monkey – Buey

La Galette de Mogettes – Buey et Ludo – J1BD part en live

Un set de Buey

[mixcloud]http://www.mixcloud.com/buey-rony/extrait-mix-minimal/[/mixcloud]